Gwendoline Blondeel

Gwendoline Blondeel est lauréate de l'académie de la Monnaie depuis 2020. En 2019, elle obtient son master en chant lyrique à l’IMEP avec grande distinction. La même année, elle gagne le cinquième prix et le prix du public du CIALN ainsi que le premier prix du concours de chant baroque de Froville. 
Après ses études à l’IMEP ou elle étudie principalement avec Elise Gäbele et Ana-Camélia Stefanescu, Gwendoline se perfectionne auprès d’Angélique Nodlus. Elle enrichit sa formation avec des personnalités comme Patricia Petibon, Pascal Dusapin, Sandrine Piau ou Roberta Alexander à travers l’Académie de La Monnaie.
Gwendoline chante sur les scènes du Théâtre Royal de la Monnaie, du KVS, du festival de Beaune, de l'Opéra Royal de Wallonie ou encore de l’Opéra National de Lorraine.
Elle chante sous la direction de chefs tels que Leonardo García Alarcón, William Christie, Yann Molénat, Benjamin Attahir, Bassem Akiki, Kazushi Ono, et joue dans des mises en scènes de Mikael Serre, Roméo Castellucci, Mikael De Cock, Marie Neyrinck ou encore Olivier Lexa. Elle travaille également avec des ensembles tels que Scherzi Musicali, Les Arts Florissants ou encore l’Ensemble 21.
Gwendoline interprète les rôles de Lakmé (Lakmé - Delibes), La Gouvernante (L'homme de la Mancha - Mitch Leigh), Olympia (Les contes d’Hoffmann - Offenbach), Louise (Les mousquetaires au couvent - Varney), Deuxième servante (Tintagiles - Attahir), Deuxième soeur (Alladine et Palomide - Attahir), etc. En oratorio, on peut l’entendre dans le Requiem de Mozart, la Passion Selon Saint-Jean de Bach, le Magnificat de Bach, le Magnificat de Vivaldi, le Membra Jesu Nostri de Buxtehude, les Leçons de Ténèbres de Couperin…
Gwendoline a participé à l’enregistrement du disque « Colonna: O splendida dies » (label Ricerar) avec l’ensemble Scherzi Musicali, sous la direction de Nicolas Achten.
Lors de la saison 2020-2021, elle jouera notamment les rôles de Lakmé dans l’opéra participatif « L’histoire (en)chantée de Lakmé » à l’Opéra Royal de Wallonie, de Fiordiligi et Poésie dans « Il Palazzo Incantato » à l’Opéra de Dijon sous la direction de Leonardo García Alarcón, ou encore de Mrs Fisk dans « Offenbach Report » à l’Opéra national de Lorraine. On pourra également l’entendre dans des concerts à l’auditorium de Dijon et à la chapelle royale de Versailles sous la direction de Leonardo García Alarcón, ainsi qu’au festival d’Ambronay et à la Philharmonie de Paris avec Les Arts Florissants - William Christie.

Mis à jour le 08 sept. 2020

Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT