Leonardo García Alarcón

Après avoir étudié le piano en Argentine, Leonardo García Alarcón s’installe en Europe en 1997 et intègre le Conservatoire de Genève dans la classe de la claveciniste Christiane Jaccottet. C’est sous l’égide de Gabriel Garrido, qu’il se lance dans l’aventure baroque. Il crée son ensemble Cappella Mediterranea, responsabilité qu’il cumule peu après avec celle du Millenium Orchestra, qu’il fonde pour accompagner le Chœur de chambre de Namur, dont il prend la direction en 2010. Il se partage entre Genève, où il est professeur de la classe de Maestro al cembalo à la Haute école de Musique, la France, notamment comme pilier assidu du Festival d’Ambronay et artiste en résidence à l’Opéra de Dijon, la Belgique, mais aussi des retours sporadiques dans son Amérique du Sud natale. On lui doit la redécouverte des opéras de Cavalli : Elena et Erismena au Festival d’Aix-en-Provence en 2013 et 2017, Eliogabalo, pour ouvrir la saison de l’Opéra de Paris en 2016, Il Giasone à Genève, El Prometeo d’Antonio Draghi en 2018 à l’Opéra de Dijon, ou encore toujours à Dijon La Finta Pazza de Francesco Sacrati, tout premier opéra importé d’Italie à Paris. En tant que chef ou claveciniste, il est invité dans les festivals et salles de concerts du monde entier. En 2018, il dirige l’Orfeo de Monteverdi dans la mise en scène de Sacha Walz au Staatsoper de Berlin. En 2019, il fait un triomphe avec Les Indes Galantes de Rameau à l’Opéra Bastille à l’occasion du 35Oe anniversaire de l’Académie royale de Musique.

Il est reconnu meilleur chef d’orchestre au Palmarès 2019 de Forum Opéra. Il est en résidence à Radio France au cours de la saison 2019-2020. En 2020, il dirigera entre autres Alcina à la tête de son ensemble Cappella Mediterranea à Nancy puis à Dijon avant de revenir au Festival d’Aix en Provence pour une nouvelle production de L'incoronazione di Poppea. Sa discographie est unanimement saluée par la critique. En 2016, Leonardo García Alarcón enregistre chez Alpha Classic I 7 Peccati Capitali. Un programme imaginaire autour d’airs de Monteverdi, salué par la presse et nominé dans la catégorie « meilleur enregistrement » aux Victoires de la Musique 2017. En 2018, sortent l’enregistrement de Joan Manuel Serrat, De vez en cuando la vida, et un coffret consacré à Jacques Arcadelt qui remporte de nombreux prix. L'opéra Il Giasone sort en DVD chez Alpha Classics en 2019, ainsi que le CD Les Motets de Lully. Leonardo García Alarcón est Chevalier de l’ordre des Arts et Lettres.

Mis à jour le 08 sept. 2020

Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT