NewsMEDIASContact
 
 
Français

Söndörgö

La famille Eredics n’est pas particulièrement musicienne, mais l’oncle Gabor et le père Kalman avaient 18 ans au moment du revival folk, qui en Hongrie se traduisit par la création de bals traditionnels qui voulaient se démarquer en retournant aux sources. Ils vivaient à Pomaz, village proche de Budapest, bastion des populations serbes et croates, immigrées quelques 300 ans plus tôt, et la communauté avait besoin de musiciens pour accompagner des danseurs. L’aventure était commencée, le groupe Vujicsics créé et nommé après l’un des plus grands collecteurs de musiques slaves du sud, décédé en 1975. Söndörgö, les enfants espiègles, ont baigné dans cette culture et cette musique est devenue une langue maternelle qu’ils célèbrent naturellement comme un héritage. En effet lorsque David et Attila se rencontrent au collège et embarquèrent dans l’aventure Aron, le cousin de David, leur but était de suivre les traces de leurs aînés. Parallèlement à une formation classique, et une approche à travers les collectages de Béla Bartok, ils se nourrissent auprès de maîtres comme Ferus Mustafov, le plus célèbre saxophoniste tsigane macédonien, ou de Jozsef Kovacs Versendi, un des plus grand premier tambura de Mohacs, la ville du Tambura en Hongrie.

Last update 04 May 2017

Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


TOP